Médias
17 novembre 2016

Redal participe à la COP22 en présentant son système de dépollution du littoral atlantique et de la vallée de Bouregrerg

Dans le cadre de la COP22, et plus précisément lors de la journée Océan organisée le 12 novembre avec zoom sur le plan mer méditerranée sur le Pavillon France, Redal a participé, , à la table ronde sur « les nouvelles initiatives pour le plan méditerranée », .

  • Redal participe à la COP22 en présentant son système de dépollution du littoral atlantique et de la vallée de Bouregrerg
  • Redal participe à la COP22-2
  • Redal participe à la COP22

L’intérêt général de cette table ronde qui a connu la participation de Son Excellence le prince Albert II de Monaco, Madame Ségolène Royal, Ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, Madame Hakima El Haité, Ministre de l’Environnement du Maroc ainsi que plusieurs experts dans le domaine de la protection des océans, s’est focalisé sur les 3 objectifs prioritaires suivants visant à garantir la protection et l’amélioration de l’état du littoral et de la mer :

› une mer en bonne santé,
› une économie maritime et côtière durable,
› une gouvernance qui anticipe le changement climatique.

La participation de Redal à cette table ronde a consisté à expliquer le système de la dépollution du Littoral Atlantique de Rabat-Témara en le présentant comme une démarche concrète pour la protection du littoral atlantique et la vallée de bouregreg. Monsieur Rachid Omari, Directeur des investissements et systèmes d’information, a ainsi brillamment exposé de manière détaillée la consistance technique et financière de ce projet, tout en précisant ses bienfaits sur l’environnement, l’écosystème côtier, la santé publique de la population et le développement du tourisme.

La présentation a eu lieu en zone bleue au pavillon France (espace géré par les Nations Unis).

Par ailleurs, Monsieur Rachid Omari, a assuré une autre présentation le même jour sur les principales réalisations de Redal dans le cadre du système de dépollution du littoral et de la vallée de Bouregreg en mettant l’accent sur les nombreux impacts positifs sur la Région de Rabat-Salé-Kénitra sur les plans économique et sanitaire ; permettant ainsi de préserver l’environnement, de revaloriser et d’embellir les façades côtières et les oueds et d’améliorer la qualité des eaux de baignade pour de meilleures conditions de vie des citoyens. Ont assisté à la présentation de M. Omari, les représentants de la société civile, d’entreprises privées et de promoteurs.

Le présentation a eu lieu en zone verte sur le pavillon multi-acteurs (Club France Développement Durable - Comité 21).